Make your own free website on Tripod.com
Ensete.


Retour

   Le genre Ensete est très proche du genre Musa de par son aspect similaire, mais malheureusement ses espèces ne produisent pas les bons fruits des bananiers.  Certaines de ses sept espèces ont quand même une utilité alimentaire.
Elles sont originaires d'Afrique et du sud de l'Asie.
Leur vie est assez courte.




Ensete ventricosum. (bananier d'Abyssinie)

Description générale:

   Ensete ventricosum est une plante à l'allure de bananier mais n'en est pas un réellement, il est originaire de la région de l'Abyssinie en Afrique.
Il n'est pas rustique sous la zone 9, en Belgique et dans le nord de la France il devra donc être considéré comme plante d'intérieur.

Morphologie:

   Les feuilles sont vertes luisantes au pétioles rouges et peuvent atteindre près de 3 mètres de longueur, le pseudo-tronc est court et trapu,  il n'émet pas de rejets latéraux.
Les fruits produits ne sont pas comestibles et contiennent de grosses graines.
Cette plante est du plus grand intérêt ornemental.

Culture:

   Ensete ventricosum est une plante à grand développement qui demande une place conséquente en intérieur, il se développe extrêmement rapidement.
Il ne produit pas de drageons.
Son pseudo-tronc est massif et longtemps court les pétioles sont longs et les feuilles sont vertes atteignant des dimensions impressionnantes, en pleine nature il peut atteindre 9m de hauteur.
Il faudra le garder en bac d'une bonne taille à l'abri du gel durant l'hiver dans un substrat drainant, il ne pourra pas supporter de températures inférieures à -7°C
Il apprécie les arrosages et engraissements réguliers durant l'été, lors de la période hors gel il pourra être tenu à l'extérieur après une période de deux semaines d'acclimatation à l'ombre.
Cette plante se développant très rapidement on peut envisager une culture en tant que plante annuelle par la plantation d'une bouture au printemps, il faut bien sure garder des exemplaires à l'intérieur durant l'hiver pour assurer sa relève.

Multiplication :

   Ensete ventricosum peut être facilement multiplié par semis, ses grosses graines germent au chaud à 30°C après un mois environ.
Lors de la décapitation du pseudo-tronc à sa base de nombreuses pousses adventives apparaissent sur la coupe, après l'apparition de racines elles peuvent être séparées et s'enracinent rapidement dans un terreau humide.

Variété:

Ensete ventricosum var. maurelii est une variété très similaire mais au joli teint rougeâtre aux revers des feuilles d'un rouge bordeaux.
Ses graines produiront rarement un réel Ensete ventricosum 'maurelii'  le plus souvent l'espèce type, le bouturage sera donc le moyen le plus sure de le reproduire.

zone USDA 9-11

Enseste ventricosum
Ensete ventricosum
Ensete ventricosum var. maurelii
Ensete ventricosum var. maurelii


Haut de page