Make your own free website on Tripod.com
Les Chamaerops.

Retour

   Le genre Chamaerops est mono spécifique, cela veut dire qu'il ne contient qu'une seule espèce.
On voit encore trop souvent l'appellation erronée de Chamaerops excelsa pour le Trachycarpus fortunei, ils n'ont pourtant aucun lien de parenté.



Chamaerops humilis.

Description générale:

   Chamaerops humilis est un des deux palmiers originaires d'Europe, le second étant Phoenix teophrastii.
Il trouve son origine dans les pays méditerranéens où il pousse en  climat aux hivers doux et secs, Les étés y sont souvent longs et chauds
Deux variétés intéressantes sont à voir ci dessous, mais il y à une multitude de formes différentes de ce palmier qui peuvent avoir des comportements et aspects assez variés.

Fleurs et fruits:

  Il produit des inflorescences jaune et courte à la base du feuillage, suivies de  fruits sphériques noirs de plus d'un centimètre d'épaisseur dont le volume est presque totalement occupé par la graine.
Les graines germent au dessus de 25°C après deux mois, mais le taux de germination est assez faible.

Morphologie:

   L'aspect de Chamaerops humilis est très particulier à l'age adulte, il forme généralement plusieurs troncs partant d'un même pied qui se développent latéralement et se redressent avec l'age.
Les feuilles sont palmées de petite taille aux pétioles bordés d'épines acérées telles celles d'un rosier.
Le stipe est couvert d'un manchon de fibres et des pétioles des anciennes palmes qui persistent sur la plante.

Culture:

   Chamaerops humilis doit être planté dans un sol bien drainant et protégé des pluies hivernales en climat aux hivers humides. Un sol bien drainé est nécessaire.
Son feuillage est facilement détruit par le gel à -12°C mais les cœurs sont assez résistants au froid pour autant qu'ils soit tenus au sec.
Bien souvent quand les cœurs sont gelés, il peut repartir du sol avec de nouvelles pousses un peu à la manière d'un Yucca, c'est ce qui rend ce palmier si intéressant, malheureusement la bouture des drageons est possible mais généralement donnera une plante très lente et qui se remettra difficilement.

Danger:

Les épines sur les pétioles des palmes sont acérées.

Commentaire:

   Ce palmier est facile à se procurer mais il reste cher de par sa lenteur de croissance,  il faut quand même se procurer un sujet de belle taille pour être sur de son aptitude d'acclimatation.
Il est assez simple de culture en le protégeant déjà seulement par un voile d'hivernage.

zone USDA 8-11

Chamaerops humilis
Expérience de culture:
 
   En 2001 j'ai planté un Chamaerops humilis qui jusqu'à maintenant est toujours en vie, à l'époque je ne faisais que débuter et je n'ai pas drainé le sol, qui est de la bonne terre noire quand même.
Il à été régulièrement défolié durant les hivers mais s'en est toujours remis, une seule fois il à perdu son coeur.
Le 7 janvier 2009 à son emplacement la température extérieure était de -18°C il à survécu avec 50% du feuillage en bon état entouré d'un voile d'hivernage et d'une guirlande lumineuse Duralight d'extérieur.

A suivre...


Chamaerops  humilis var. cerifera

Description générale:

   Il est une variété de Chamaerops humilis originaire des montagnes de l'atlas marocain.
Il présente une meilleure rusticité que ce dernier.

Morphologie:

   Il est d'aspect identique à la seule exception de ses palmes d'un bleu grisâtre très prononcé qui montre l'adaptation de la plante aux ensoleillements intenses.

Pour le reste se reporter à la description de Chamaerops humilis.

zone USDA 7-11

Chamaerops humilis var cerifera


Chamaerops humilis var. vulcano

Description générale:

   Une variété très compacte verte de Chamaerops humilis, avec une rusticité identique, il reste longtemps dans des proportions très réduites.
Il est originaire de l'ile Vulcano se situant dans l'archipel de Sicile.

Morphologie:

   Sa croissance est beaucoup plus réduite que Chamaerops humilis de base, les palmes sont petites et nombreuses, le tronc se forme lentement, peut-être serait il un peu moins drageonnant.
La rusticité semble aussi bonne que la forme de base.

Pour le reste se reporter à la description de Chamaerops humilis.

zone USDA 8-11