Make your own free website on Tripod.com
Ce site est en reconstruction complète, certaines pages sont indisponibles ou incomplètes,
merci pour votre compréhension.
Cette page est en renouvellement complet.
 
Cycadales.

Accueil
Palmiers
Bananiers
Cycadales
Cactus
Arbres feuillus
Germination
Bouturage
Hivernage et soins
Jardin Japonais
Liens et adresses
Le jardin
email
Index général




AddBlock Firefox Plugin

Liens rapides pour cette page.

Introduction
Caractéristiques générales des cycadales
Le lexique.
Les fiches par espèces.
Plantation d'un cycas d'extérieur.
Plantation et rempotage des cycadales d'intérieur.


Cliquez pour agrandir

(cliquez pour agrandir)Photo de Cycas offerte par Olivier F. du Sénégal.

 

  Introduction .

 L'ordre des cycadales ou cycadées se range dans l'un des plus anciens, comprenant: Cycas, Microcycas, Zamia, Encephalartos, Ceratozamia, Lepidozamia, Macrozamia, Bowenia, Stangeria et Dioon.
Tous ces genres sont regroupés dans trois familles, les cycadacées (Cycadaceae), les zamiacées (zamiaceae) et stangeriacées (stangeriaceae)

   Qu'est ce que c'est ??

    Ce ne sont ni des palmiers ni des fougères, juste un stade d'évolution se trouvant entre la fougère et le conifère.

Elles sont apparues il y à 280 millions d'années durant l'ère du permien et probablement les premières plantes se reproduisant par graines.
Bien plus tard dans la préhistoire durant l'ère jurassique il y à 200 millions d'années, ils recouvraient avec leurs ancêtres les fougères et les plantes cryptogamiques la plupart des régions chaudes du globe.

   C'est dire que les cycadales ont fait preuve d'une extraordinaire adaptation pour traverser les bouleversements climatiques les maladies et les ravageurs jusqu'à nos jours.
La seule espèce qui commence à se faire connaitre avec encore beaucoup de doutes, c'est bien sure le Cycas revoluta que l'on voit chez certains fleuristes et en jardineries.
Malheureusement beaucoup d'entre eux ne connaissent rien à ces plantes.



Haut de page


Caractéristiques générales des cycadales.

   Les cycadales ressemblent très fortement aux fougères desquelles elles descendent.
L'ordre des cycadales est probablement le premier à se reproduire par graines, les graines sont nues seulement recouvertes d'une pellicule donc ne sont pas encore contenues dans des fruits et sont portées par un cône femelle, les cônes mâles et femelles sont portés sur des plantes différentes (voir photos ci-dessous) ce sont donc des plantes monoïques, la germination de ces graines est parfois longue, entre trois mois à un an en moyenne mais parfois bien plus.

   Ce sont  des plantes non ramifiées ou peu ramifiées mais qui peuvent rejeter à leur base, soit pour certaines espèces produire de mini caudex sur le tronc, qui ensuite parfois tombe pour reformer une nouvelle plante ou dans certains cas des embranchements.

   Les frondes(palmes) des cycadées sont toujours pennées, raides, parfois dentelées, parfois luisantes ou cireuses, et de coloris divers, elles se développent(voir photo) en se déroulant à la manière d'une fougère, les frondes apparaissent simultanément en une ou deux fois par an selon les conditions de vie, le reste de l'année, la plante produit des écailles destinées à former le tronc, il sont pour la plupart d'une lenteur désespérante.
Un tronc rugueux appelé caudex constitué de vestiges foliaires se développe avec l'age du sujet sur la plupart des espèces entre 50cm et 3m parfois plus, d'autres restent perpétuellement buissonnantes ou acaules.
Leur milieu de vie est souvent subtropical ou tropical et en sol drainant, rocailleux, elles détestent les sols détrempés car les racines pourrissent facilement mais adorent quand même un substrat bien humide toute l'année.

   La spécificité des cycadales est qu'elles ont des capacités d'hibernation surprenantes qui fait que lors d'une défoliation elles peuvent patienter plusieurs mois voir même deux ou trois ans avant de reformer de nouvelles frondes.
De même pour les racines, lors des envois postaux de ventes par correspondance, on hésite pas à couper les racines et le feuillage pour seulement laisser le caudex qu'il suffit de poser sur un substrat humide pour garantir sa reprise.
Il y à peu de maladies qui s'attaquent aux cycadales, mais la partie essentielle qui doit être protégée de toute agression est le caudex, le tronc ou la boule qui emmagasine ses réserves nutritives.

   On comprend donc mieux les aptitudes qui ont conduit ses plantes à survivre jusqu'à nos jours, et nul doute qu'elles essuierons encore bien des péripéties, elles paraissent bien s'adapter à la pollution de notre monde moderne.

Cone male Cycas revoluta
fleur femelle
Cyca revoluta en flush
Cycas revoluta
coen femelle Cycas revoluta
fleur mâle

Haut de page

Le lexique.

   Ce petit lexique contient les mots dont vous aurez besoin pour la lecture des fiches par espèces et des encyclopédies botaniques en général.

Acaule: (adj.) se dit d'une plante qui ne forme pas de tronc (caudex chez les cycadales).

Dioïque: (adj.) se dit d'une plante qui peut être soit femelle ou mâle. Une seule plante ne peut se reproduire seule.

Endémique: (adj.) Une plante endémique d'une région définit cette zone comme étant strictement son lieu confiné d'origine ou elle est trouvée à l'état naturelle.

Espèce: (n.f.) voir Genre.

Foliaire:(adj.) qui est relatif au feuillage.

Genre: (n.m.) en botanique les noms des plantes sont composés de deux noms donnés en latin ou en grec.
Un genre comprend un, plusieurs ou une multitude de plantes représentant suffisamment de caractéristiques communes que pour avoir un lien de parenté.
Chacune d'entre elles portent un second nom pour les différencier que l'on appelle espèce, celui généralement représente une caractéristique spécifique comme nanus(nain) ou acaulis(sans tronc), parfois le nom de famille comme forsteriana(sénateur W.Forster) ou simplement la région d'où la plante est native canariensis(iles Canaries).
Ce second nom n'est pas spécifique à un genre et peut être utilisé par n'importe quel autre genre de plante.

Hybride: (n.m.) Une plante hybride est issue du croisement entre deux plantes d'espèces voir de genres différents, on les reconnait au X séparant le nom des deux plantes. ex: Phoenix canariensis X sylvestris.
A l'heure actuelle il est courant de  trouver de 'faux' noms de genre recréés à partir de parties du nom des plantes d'origine. ex: Butiagrus nabonnandii(contraction de Butia et Syagrus).
Sauf rare exceptions les hybrides ne peuvent se reproduire produisant des graines non viables.

Inerme: (adj.) signifie l'absence d'épines.

Jupon: (n.m.) certains cycas ou palmiers tel Washingtonia filifera gardent longtemps leurs palmes séchées pendantes en masse autour du stipe(tronc) cet amas s'appelle un jupon.
Faisceau: (n.m) le faisceau souvent désigné par le terme anglais flush également est le nom donné aux nouvelles feuilles sortant occasionnellement au centre du feuillage, on peut le comparer à la lance d'un palmier mais qui elle est permanente.

Flush: (n.m.) voir faisceau.

Fronde: (n.f.) la fronde est le nom le plus fréquemment utilisé pour désigner les feuilles d'une cycadale aussi bien que les feuilles de fougères.

Monoïque: (adj.) se dit d'une plante  hermaphrodite, une plante peut se reproduire seule.

Penné: (adj.) une feuille pennée est composée de folioles disposées à la manière d'une plume d'oiseau comme le cocotier.

Pétiole: (n.m.) partie allongée et souvent fine reliant la feuille à la plante.

Rachis: (n.m.) côte centrale des feuilles pennées de palmiers ou de cycadales sur lesquelles sont disposées de part et d'autres les folioles.

Rusticité: (n.f.) désigne l'aptitude d'une plante à résister au froid. (Voir Zone USDA)

Substrat: (n.m) un substrat peut être différentes matières permettant aux plantes d'y fixer leur racines pour pouvoir y puiser les nutriments et l'eau nécessaire.
Les substrats officiels et bien connus sont: la terre, le sable, le terreau, la tourbe...
Mais à l'échelle industrielle actuellement sont utilisés des substrats bien étranges voir inquiétants pour certains pour y faire pousser des légumes:
billes de polystyrène expansé, coton, gel synthétique(in vitro) chute de fibres de nylon ou textiles.

Variété: (n.f.) souvent abrégé var. une variété est une variation d'une même espèce qui peut donner un aspect ou des caractéristiques légèrement différentes en fonction de son lieu d'origine.

Zone USDA: la norme USDA à été établie par le ministère de l'agriculture américain qui à cartographié les régions par zone de températures minimales hivernales.
L'Europe à adapté ce système à notre continent.
Ces zones sont une bonne indication, mais ne suffisent pas à déterminer à elles seule l'aptitude hivernale d'une plante donnée.
Un des facteurs les plus importants dans la résistance au froid est le taux d'humidité de l'air et du substrat.
Il faut compter aussi sur le fait que des micro-climats existent parfois dans une même ville ou un même terrain une différence de plusieurs degrés en fonction des obstacles et du relief.


Haut de page

Fiches par espèces.


       Voici une sélection de cycadales regroupées en deux catégories, chacune d'entre elles est décrite dans une petite fiche par espèce, en cliquant dessus vous y serez conduit, en haut de chaque page se trouve le descriptif du genre.
Pour profiter au maximum des informations qu'elles contiennent je vous recommande de lire le lexique pour connaître les mots spécifiques.

       La première catégorie concerne les deux cycadales pouvant être plantées à l'extérieur sous notre climat belge avec plus ou moins de facilité selon  les espèces en zones USDA 7-8 qui sont les nôtres.
Elles nécessitent des protections élaborées qui permettent de respecter quand même leurs exigences propres (a voir dans hivernage et soins) et aussi vous aurez besoin des conseils de plantation pour Cycas d'extérieur.
       
        La deuxième catégorie est réservée aux cycadales exclusivement d'intérieur à culture facile.
Certaines de celles-ci apprécieront grandement d'être laissées à l'extérieur durant toute la belle saison après une période d'acclimatation à l'ombre d'environ deux semaines.
Le soleil peut parfois occasionner de sérieuses brulures au feuillage si l'on applique pas cette période d'acclimatation.
Je vous conseille de lire là rubrique plantation et rempotage d'une cycadale d'intérieur.



Les cycadales d'extérieur.

Cycas panzhihuaensis.
Cycas taitungensis.


Les cycadales d'intérieur.





Haut de page


Plantation d'un Cycas d'extérieur.

   Il y à seulement deux cycadales que nous pouvons envisager à l'extérieur sous notre climat belge, Cycas panzhihuaensis et Cycas taitungensis.
Ce ne sont pas des plantes compliquées mais elles ont besoin d'un sol bien drainé et d'un lieu ensoleillé.
Comme la plupart des plantes exotiques les cycas ne peuvent être plantés qu'au début du printemps une fois tous risques de gel écarté.
Les vents d'est et du nord sont un facteur aggravant dans la résistance au froid hivernal, choisissez donc un lieu protégé.
Si la terre est argileuse il faudra soigner tout particulièrement le travail, mais dans la plupart des cas il suffira de mélanger la terre sur 50cm de profondeur et un mètre carré de surface au sol environ comme ceci:

  • Enlever le gazon si il y en à en le pelant par le dessous pour le récupérer et le le transplanter ailleurs.
  • Extraire la terre du trou couche par couche sans les mélanger pour garder la qualité du sol.
  • Une fois la profondeur atteinte, commencer à remplir le trou par couches successives de 20cm en prenant soin de bien incorporer du sable de rivière et de la roche volcanique.
    Deux sacs de sables et deux sacs de roches volcaniques devraient suffire, prévoir plus en cas de terre argileuse lourde.
    N'oubliez pas d'y remettre les terres dans le bon ordre.
  • Une fois le trou rebouché il restera suffisamment de mélange pour créer une butte.
  • Trouver la bonne hauteur pour la plantation du Cycas afin de cacher complètement les racines sans pour autant enterrer le caudex pour ne pas entrainer de pourritures.
Des photos ainsi que d'autre détails sont disponibles dans la rubrique, plantation d'un palmier d'extérieur.

   Il faudra aussi penser à les protéger contre les pluies hivernales durant l'hiver par un petit toit comme décrit dans la section hivernage et soins.



Haut de page


Plantation et rempotage d'une cycadale d'intérieur.

   Il y a une multitude de cycadales qui se plairont en intérieur mais il y a des grands classiques comme celles qui sont présentées sur ce site dont celui connus de tous et Cycas revoluta qui fait maintenant partie du décor des jardineries et supermarchés.
Par semis il est possible d'obtenir presque n'importe quelle espèce mais c'est une opération très longue chez les cycadales, et certaines graines coutent un prix exorbitant.
Celles proposées sont moyennement faciles à se procurer après quelques recherches tout de même.

   Voici une règle générale qui convient normalement à toutes les cycadales afin de bien choisir le milieu de vie le plus adapté à ces plantes encore mal connues.

Lumière:

   La lumière est un point très important qui ne doit pas être négligé, les cycadales en ont un énorme besoin et se plairont devant une fenêtre plein sud sans trop de problèmes après acclimatation progressive.
L'une  des causes principales de lenteur de développement est le manque de lumière.
Lors de la formation d'un  faisceau de feuillage il  est important de  le laisser à l'extérieur si le  temps le permet ou en germoir sinon les frondes seront définitivement orientées vers la lumière et toutes déformées.

Température:

   Durant la période de croissance ils adorent une température élevée supérieure à 20°C, mais ils supporteront admirablement  et même apprécieront un hivernage en pièce  froide hors gel.
Le manque de température permanent ne leur permettra pas d'émettre du nouveau feuillage.

Humidité:

   Il faut garantir une humidité de l'air suffisante sans quoi les extrémités des frondes se mettrons à court terme à jaunir ou roussir selon les espèces.
Dans les appartements ou il y à le chauffage central le problème est récurant, il existe des petits réservoirs à suspendre sur ceux-ci que l'on rempli d'eau régulièrement pour diffuser un certain taux d'humidité.

Arrosage:

   Les cycadales sont des plantes au feuillage coriace et particulièrement raide, et elles ne montrent pas directement leur manque d'eau dans le substrat, mon petit truc est de toujours laisser quelques mauvaises herbes qui en flétrissant montrent toujours qu'il est temps d'arroser.
Elles aiment un sol humide en permanence mais jamais détrempé.

Substrat et pot:

   Il faut prévoir un substrat drainant qui doit être un mélange de deux tiers de terreau et un tiers de sable de rivière, une couche de billes d'argex de deux ou trois centimètres empêche les accumulations d'eau.
Il est inutile de prévoir un pot gigantesque, leur masse radiculaire est assez faible et elles se plaisent longtemps dans un pot de petite taille, à l'age adulte la dimension d'un grand seau d'eau voir un peu plus est suffisant.
Lors du rempotage il faut éviter d'endommager les racines elles sont très fragiles et peuvent ralentir le développement de la plante qui est souvent déjà désespérément lent.

Aptitude à l'extérieur:

   Toutes apprécieront grandement d'être sorties durant toute la période hors gel.
elles peuvent être placées au soleil après une période d'acclimatation à l'ombre à température de 10°C minimum durant deux semaines on pourra les mettre en plein soleil ou elles pourront réellement reconstituer leurs ressources dans lesquelles elles ont puisé durant l'hiver.



Haut de page