Make your own free website on Tripod.com
Cycas revoluta

Expérience avec CYCAS Revoluta
PRINTEMPS 2000: En vue d'une expérience d'acclimatation, j'ai planté en pleine terre un Cycas revoluta dont le caudex (tronc) fesait 8CM de diamètre, et ceci dans un mélange de terreau, terre de jardin et sable de rivière, il s'est assez peu développé durant l'été en raison de la plantation qui est un traumatisme pour la plante.
DECEMBRE 2000: Les premières gelées se font sentir, pour l'instant rien de grave, mais j'ai un peu tardé à le protéger, le givre à légèrement attaqué le feuillage. Je décide alors de le recouvrir immédiatement d'un seau de maçonnerie en caoutchouc épais et de pailler le pied (photo du bas). La température ne descend pas encore sous -7°C, rien a craindre pour l'instant. Je met donc en place en prévision des vagues de froid approchantes la résistance 6W (photo de droite) que je vous permet de réaliser sur la page PROTECTION.
FEVRIER 2001: La température n'est pas descendue sous -11°C la résistance à accompli merveilleusement son travail jusque la, mais une légère surchauffe à déseché une partie du feuillage.
JUIN 2001: Seulement 40% du feuillage à put résister à l'hiver, par erreur de culture je le reconnais, mais pas de mal puisque 5 nouvelles palmes assez réduites sont déjà en train de repousser.
DECEMBRE 2001: On ne change pas une recette qui marche, cette fois j'ai recommencé exactement le même dispositif, à l'exeption que je laisse à la plante plus de période de lumière en dehors des fortes gelées, pour permettre à la plante de se remettre plus facilement.
FEVRIER 2002: Décidément quel climat, nous n'avons eu qu'une gelée violente tournant autour de -13°C mais le reste du temps le sol est resté gelé pendant trois semaines non stop, c'est encore ce qu'il y a de pire, étant une plante persistante, elle nécessite une hydratation permanente qu'un sol gelé ne peut qu'empêcher, de gros dégats sont à redouter, la plante est défoliée.
JUILLET 2002: Contre toute attente, voila que la plante se remet en activité, et 5 nouvelles palmes sortent à nouveaux, elle retrouve fière allure, je savait que cette plante était douée d'un pouvoir d'hybernation exceptionnel. Cette fois j'en ai la preuve.
FEVRIER 2003: Pour l'instant rien de grave a craindre, nous avons eu quelques nuits a -12c et a -13c aussi, mais la température n'est toujours pas descendue à -15c pourvu que ca n'arrive pas enfin, l'humidité est beaucoup trop élevée, les matinées brumeuses ne se comptent plus :-(  

AOUT 2003: De cet hiver, le cycas n'a gardé que 2 palmes mais encore très belles, serait il en voie d'acclimatation? Il s'est fait un peu attendre mais en ce mois d'aout un magnifique spot de 7 feuilles sont sorties, elles sont bien développées et plus longues que les anciennes c'est très encourageant.

MARS 2004: Triste nouvelle en ce début mars, le Cycas est mort il est complètement gelé, il n'est plus qu'un nid a fourmis, :-( je me suis apercu  seulement à l'hiver 2005 que cette résistance en plâtre ne fonctionnait plus, et qu'à l'interrieur l'humidité avec complètement rongé les connection des résistance.
Le plus décevant c'est que ce soit une défaillance technique qui aie mis fin à cette belle expérience, le Cycas Revoluta semblait s'être quelques peu adapté , et maintenant tout s'arrette comme un film sans fin.
Pas de panique, j'ai trouvé la solution,
voir en page de réalisation de la résistance.