Make your own free website on Tripod.com
INDEX


Les moyens de protection contre le froid.



  
   L'hiver, la période de tous les soucis, pour tous les amateurs de plantes fragiles, alors, ne comptons plus sur les bienfaits du hasard , il est temps d'évaluer les méthodes de protection.
Ici , il y a certaines choses que les gens un peu bricoleurs pourront construire eux même. Ainsi que des astuces utiles.


Les protections élémentaires.

    Bien que certaines plantes tropicales ou exotique soit résistantes, pour les palmiers, cycas, et bananiers, il faudra dans tout les cas se résoudre dans nos régions à les protéger, certains plus que d'autres, mais inutile de s'en procurer si c'est pour les laisser geler le premier hiver.
Pour commencer, il faudra toujours couvrir le sol de manière intelligente au pied de la plante, c'est à dire, une couche laissant respirer le sol. Il est conseillé, d'utiliser des écorces de pins, des feuilles mortes, du foin , de la paille, des copeaux de bois.
Après ça , pour la plupart des espèces, il faudra couvrir aussi la plantes d'un voile d'hivernage ou d'une canisse de roseaux, plusieurs fois enroulée autour. SURTOUT PAS DE PLASTIQUE !!!
Pour les palmiers tel Phoenix canariensis ou Cycas, tel Cycas revoluta, je relève les palmes délicatement et les attaches ensemble a l'aide d'une corde, afin de protéger le feuillage et le bourgeon au maximum, toutefois, NE PAS ARQUER UNE BRANCHE,OU UNE PALME RAIDE PENDANT LES GELÉES, ÉTANT FRAGILISÉES, VOUS RISQUERIEZ DE LES CASSER !!!


Tableau des protections à employer.
 
  Ce tableau représente plutôt un outil donnant une appréciation des mesures de protection à envisager pour chaque plante. Plusieurs, facteurs peuvent influencer la résistance au froid, exposition au nord, humidité du sol et de l'air, age de la plante,...
Les températures représentent les température minimale susceptibles d'être atteintes durant l'hiver.
La colonne "Toit" marquée 'oui' signifie que la plante ne supporte pas les averses hivernales et nécessite un toit pour prévenir les dommages.
Espèce
Couverture du sol
Couverture de la plante
Dispositif de  chauffage
Toit
Brahea armata
-5°C
-10°C
-12°C
oui
Butia capitata
-5°C -10°C -12°Coui
Butia eriospatha
-5°C -10°C -12°Coui
Butia yatay
-5°C -10°C -12°Coui
Chamaerops humilis 0°C -5°C -10°Coui
Cycas panzhihuaensis
-5°C
-8°C
-12°C
oui
Cycas taitungensis
0°C
-5°C
-10°C
oui
Eucalyptus gunii
-5°C -14°C -15°C
Fatsia japonica
-23°C
-19°C
-21°C

Jubaea chilensis
-5°C
-10C
-14°C
oui
Musa basjoo 2°C 2°C -18°C
Musa sikkimensis
2°C 2°C -15°C
Nannorrhops ricthiana
-5°C
-12°C
-15°C
oui
Nannorrhops ricthiana var. arabica
-5°C -8°C
-12°C
oui
Phoenix theophrastii
-5°C
-5°C
-10°C
oui
Rhapidophyllum hystrix (jeune) -5°C -12°C -14°C
Sabal bermudana
-5°C
-10°C
-12°C

Sabal minor
-5°C
-10°C
-12°C

Sabal minor var. louisiana
-8°C
-15°C
-18°C

Sabal mexicana
-5°C
-10°C
-12°C

Sabal palmetto
-5°C
-10°C
-12°C

Thritrinax campestris
-5°C
-10°C
-12°C
oui
Trachycarpus fortunei
-5°C
-15°C
-18°C

Trachycarpus nanus
-5°C
-12°C
-15°C

Trachycarpus wagnerianus
-5°C
-15°C -18°C


Les guirlandes extérieur Duralight ou Filight.
  J'ai personnellement adopté les guirlandes d'extérieur Duralight pour plusieurs raisons: comme un câble chauffant beaucoup moins cher, il diffuse uniformément 16W par mètre, ni trop ni trop peu, pas de surchauffe localisée, et agréable au regard, elles sont très faciles à trouver à l'approche des fêtes de fin d'année dans tous les supermarchés à un prix abordable. Mais il y a tout de même une recommandation à respecter, voyez ci-dessous.
   Une guirlande Duralight pré assemblée m'a créé des problèmes, car bien que prévu pour l'extérieur, certains ingénieurs farfelus ont cru bon créer des trous de refroidissement dans la jonction d'alimentation, voir ci-contre, il faut absolument si vous avez ce type de câble les boucher avec du silicone, sous peine de court circuit.
   Ce qu'il faut acheter: De la guirlande à la découpe, fournie avec un kit secteur à monter sois même ,qui lui est parfait, aucun problème de ce coté la, a part cela cette guirlande est l'élément qui remporte le plus de succès dans mon jardin.


Protection des palmiers de régions arides.
   Nous pouvons classer dans cette liste tout les palmiers originaires de régions où la pluviométrie est faible.
Ils ont comme particularité le fait qu'ils détestent les hivers humides qui les empêchent de résister au froid et à la pourriture du cœur, il faut donc les protéger de ces pluies et brumes tout en assurant une bonne aération de la plante. Voici ce que vous pouvez réaliser facilement a l'aide d'un poste a souder a l'arc, de tiges d'acier de 5 MM de diamètre, et de plastiques transparent solide.
Ceci s'applique a Washingtonia filifera, Phoenix canariensis, Livistona chinensis, Livistona australis, Nannorrhops ritchiana, Jubaea chilensis, et d'autres ...
Réalisation d'un toit de protection    Il est très simple de réaliser vous même un petit toit pour les jeunes palmiers, à condition de posséder un poste à souder à l'arc, et le matériel nécessaire. Je l'ai pensé de façon a pouvoir le ranger facilement une fois l'hiver passé. Il est pourvu de deux charnières qui permettent de le replier, et les pieds se déboulonnent, voici comment faire.
soudure    Commencez par souder deux cadres en baguettes d'acier de 5MM de diamètre, pour un petit palmier, chacun fera 50CM X 100CM par exemple.
Ensuite soudez y deux vielle charnières de récupération, qui serviront à assembler les 2 cadres afin de pouvoir les replier et les ranger.
   Aux deux angles extérieurs de chaque cadres , vous souder des morceaux de tube, légèrement penchés, pour y boulonner les pieds. Sur les tiges qui servirons de pieds soudez un boulon, pas de vis vers le haut, ainsi, il vous reste a passer le filetage dans le tube et serrer l'écrou par dessus pour fixer le tout, comme sur le croquis.
Plastique transparent    Il vous reste maintenant à installer le plastique transparent et solide, agrafés sur les cadres , voir croquis, et pour terminer poser le tous sur la plante, un côté haut vert le nord qui sera aussi obturé par un plastique.
bien sure il faut aussi ligaturer les palmes et les protéger d'un voile d'hivernage et d'un paillage.
Si le froid descend dangereusement installer un Duralight enroulé au sol et non sur la plante, la chaleur monte, sinon les palmes peuvent se dessécher, alors n'en abusez pas.


Réaliser soi-même son matériel.
Moyens de protection
Construire une résistance 5W
Cliquez ici

Construire le thermostat ThermoPalm v2.0




INDEX